Afrique, Ile de la Réunion, Sport et bien-être, Voyages

Survoler la Réunion en parapente

DCIM101GOPRO

Avoir la sensation d’être un oiseau, prendre le temps d’observer le paysage sous un autre angle, savourer l’instant présent, voler en toute sécurité… j’ai essayé le parapente !

 

Je rentre d’un magnifique séjour sur l‘île de la Réunion et je ne sais pas trop par où commencer… Comme je suis dans ma période « je teste des activités » avec la Catalogne, j’ai pensé intéressant de commencer par mon baptême en parapente.

Ayant déjà sauté en parachute, je n’avais absolument aucune appréhension pour tester le parapente hormis l’atterrissage (je ne voulais pas me refaire une entorse à cause de mes chevilles en coton). Et finalement, vous pouvez vraiment y aller les yeux fermés (enfin ça serait bête de fermer les yeux face à un si beau paysage, on est d’accord) il n’y a vraiment aucune peur à avoir, même pour les personnes souffrants de vertige ou de peur du vide ! On est bien assis et il peut y avoir des sensations que si on le souhaite… et en plus il y a énormément d’enfants qui testent le parapente, alors soyez rassurés !

Un des meilleurs spots de parapente de l’île est situé à St Leu et vous avez l’embarras du choix au niveau des écoles de parapentes : à vous de comparer !

Nous nous sommes donc donné rendez-vous le matin vers 9 heures (une des meilleures périodes de la journée pour sauter). On monte en minibus à 800 mètres d’altitude jusqu’à une base de départ. Il y a déjà de nombreuses personnes en train de déplier leur voile mais c’est très rapidement à mon tour… On prépare la voile, on enfile un casque et une sorte de baudrier, on s’attache l’un à l’autre et on court sur la pente. Au bout de 3 ou 4 foulées on ressent une grosse pression dans le dos, mais il faut continuer à courir le temps que la voile se gonfle. On fait presque du sur-place et on commence à décoller… La sensation est très bizarre puisque l’on est très bas, on frôle le sol, puis mes pieds effleurent les cannes à sucre…

DCIM101GOPRO

Mon pilote a réussi à trouver plusieurs courants ascendants et nous avons fait une belle balade de 45 minutes. Grace à ces courants, on remonte en altitude, même au-dessus du point de départ. La voile est conçue pour pouvoir suivre ces courants et permet de prolonger ainsi les balades.

Mon pilote me demande si je souhaite avoir quelques « sensations fortes » et bien sûr j’accepte ! C’est parti pour quelques tours plein vents, bonnes sensations effectivement ! Avant d’arriver, il me donne les commandes pour que je fasse quelques virages et ressentir les petites sensations du pilotage et il en profite pour nous prendre en photo. On arrive proche du rivage, on peut distinguer la barrière de corail et les douces tortues de Kélonia… On atterrie très en douceur sur la plage : deux pas à faire et nous voilà sur le sol.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce baptême, la sensation au départ lors du décollage est très sympa, prendre le temps de découvrir l’île sous un autre angle, plus doucement. Après je regrette un peu les sensations car c’est vraiment très calme et doux. J’imagine que si l’on pilote soi-même sa voile c’est un peu moins ennuyant… Donc peut-être que la prochaine fois je testerais seule ?

 

Comptez 80 euros les 45 minutes de vol et quelques euros de plus pour les photos souvenir à la GoPro.

Black Air Parapente : http://www.blackairparapente.com

 

 

Où est-ce ?

[geo_mashup_map]