Top

Durant notre séjour dans les Cyclades nous avons passé 3 nuits à Santorin. J’en ai glissé quelques mots ici mais Santorin est une véritable déception de voyage à mes yeux.

J’aurais pu nommé cet article « Pourquoi il ne faut pas aller à Santorin » mais je préfère juste vous partager mon expérience et ma déception. Certains ont peut-être une toute autre histoire à raconter… Quand on a préparé notre voyage dans les Cyclades, j’avais vraiment insisté pour visiter Santorin et surtout la ville d’Oià. Je voulais tellement aller sur cette île volcanique pour les vacances que je me sens un peu coupable. Bien-sûr mon chéri est un gentleman, ne m’en veut pas et me trouve un peu dure dans ce jugement. Selon lui c’était… moyen.

Le véritable problème de Santorin, qui se répand comme une gangrène, c’est le tourisme de masse. L’île a été victime de son succès et tous les jours, des paquebots entiers déversent des milliers de touristes sur l’île. Il y a notamment les touristes asiatiques qui débarquent, en tenues de mariés, pour faire des photos. Vraiment chelou. Ce phénomène, dû à un film à succès, est un vrai business pour les photographes. Au début, on trouvait ça drôle. Puis plus du tout… Ajoutez à ces mariés ridicules, des hordes « d’influenceurs » pouffiasses qui jouent des coudes sur talons beaucoup trop hauts pour une photo. Santorin, c’est le paradis de la chasse aux likes. Les clichés ne sont plus des souvenirs spontanés de vacances en amoureux, mais des mises en scène de mauvais goût. Résultat : les ruelles sont bondées, et en arrière fond, un continuel brouhaha sonore dû aux nombreux drones qui filment sans gene les terrasses et habitations privées.

En quête de la parfaite photo instagrammable, certains n’ont pas honte de marcher sur les domes bleus malgré les panneaux d’interdiction. Vous aimeriez que des touristes marchent sur le toit de votre maison pour une photo ?

Autre mauvais point qui en découle : il faut aligner des pépettes pour tout et n’importe quoi. Une bière : 8 euros. Une bouteille de champagne : pas moins de 50 balles (et pas dans un restaurant… dans un super marché). Je ne parle pas du coût d’une nuit à Oià… Si on veut une petite vue, il faut renoncer à un bras et un oeil. Côté hébergement, nous avons eu une chance dingue avec un petit AirBnB (chez Lucas) un peu à l’écart du tumulte de la ville, relativement bon marché pour l’île et avec en super bonus : une terrasse avec jacuzzi !

jacuzzi oia santorin

Restauration

sunset santorin oia

La gastronomie et le vin sont des éléments très importants pour nous dans un voyage. Souvent décevante et bien évidement très chère nous avons passé de longues minutes sur Internet pour dénicher des lieux sympas. Je vous recommande donc :

  • King Neptune – Notre premier restaurant en arrivant à Oia et véritable coup de coeur. Il faisait super beau (en comparaison avec Milos) et nous avons découvert un peu par hasard un grand toit-terrasse. On a très bien mangé, et le personnel était sympa. Situé à côté d’une église, c’est un spot parfait pour observer les touristes asiatiques se faire photographier.
  • 3B – Un petit restaurant « local » à 5 minutes de notre AirBnB, où l’on prenait de nos petits-déjeuners. Copieux, accessible et hors de la foule. Super expérience.
  • Passaggio – Petit bar en sortie de la ville d’Oia moins fréquenté pour avoir une table en terrasse et boire un verre au coucher du soleil.
  • Oia Vineyart  – Un bar à vin réputé avec de bons tapas et une carte des vins très complète.

Il y a quand même des points positifs

Ce que j’ai le plus aimé à Santorin, c’est la randonnée entre Oia et Fira. On est parti vers 7 heures pour une randonnée de 10 km. Pour une fois, peu de touristes (qui partent en balade plus tard dans la journée). C’est un moyen d’avoir un magnifique point de vue sur le nord de l’île et sûrement dans ce que j’ai préféré sur l’île.

J’ai bien aimé aussi visiter le petit port d’Oia le port d’Ammoudi et ses moulins à vent. Je me souviens avoir eu bien du mal à remonter toutes ces marches en plein soleil mais ça en valait le coup. On aurait bien déjeuné sur le port à la vue de tous ces poissons et octopus frais, mais nous n’avions pas encore assez faim.

port d'Ammoudi

Pour couronner le tout, j’ai été extrêmement malade la dernière nuit. Je n’ai pas fermé l’oeil et je suis même allée me balader à 3 heures du matin, entre deux nausées, dans les rues d’Oia désertes pour respirer un peu d’air frais. Cette nuit-là, j’ai découvert que des personnels nettoient à la serpillère les rues en marbre d’Oia (oui, il faut bien du marbre sur le sol pour s’accorder aux boutiques Louis Vuitton). Guillaume a donc aussi testé les pharmacies d’urgence et j’ai découvert la gentillesse de l’hospitalité de notre hôte qui accepté que nous quittions la chambre que tard pour que je puisse dormir quelques heures avant de reprendre l’avion.

Conclusion

Bref, je n’ai pas un excellent souvenir de ce séjour à Santorin et je ne recommanderai pas l’île pour vos futurs voyages (sauf si vous êtes russes et ne savez pas quoi faire de votre argent). Néanmoins les villages blancs et les toits bleus des coupoles sont vraiment très jolis et fortement photogéniques et je suis heureuse d’avoir pu admirer ces paysages.

Et si vous avez un tout autre avis sur Santorin ou une expérience à partager, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

 

Comments:

  • Emilie

    29 mars 2019

    Bonjour,
    nous avons ressenti la même chose que toi sur Santorin et Oia. Nous y sommes restés 2 jours de plus car la mer était agité et notre bateau pour Milos était annulé. Nous avons donc pris le temps de découvrir d’autres villages de l’île que nous avons adoré : Pyrgos, Megalocchori, Finikia. Dans ces villages il y a peu de touristes. On s’est vraiment régalé.

    reply...
  • Mélanie Maillard

    19 mars 2019

    Bonjour,

    Je trouve votre blog: https://voyagefeminin.fr/ vraiment sympa avec les informations très diversifiées qui y sont répertoriées.

    J’aimerai y contribuer un peu tout en vous proposant un partenariat gagnant — gagnant pour le référencement de nos sites respectifs.

    Je propose d’y publier un article en accord avec votre ligne éditoriale dans lequel j’insérai un seul lien vers un de mes sites et blogs de voyage et je vous propose également le même deal sur un de mes blogs que je vous fournirai la liste plus tard.

    Ceci, toujours dans le but d’avoir plus de backlinks qui est un des facteurs boostant le classement de nos sites sur les résultats de recherche de Google et ainsi attitrer des visiteurs, voir une bonne visibilité.

    Qu’en dites-vous ?

    Au plaisir de vous lire

    Bien cordialement
    —————
    Mélanie Maillard
    Responsable SEO
    © QCNS CRUISE
    1 rue du gabian Le thalès
    MC 98 000 Monaco

    reply...

post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.