Asie, Japon, Voyages

Quelques heures à Shirakawa-gō

Nous quittons les festivités d’automne de Takayama pour nous rendre dans une famille dans le fin fond des Alpes japonaises. Aventuriers des bacs à sable, on ne sait pas vraiment où l’on met les pieds mais notre bus fait un stop de 4 heures dans la ville de Shirakawa-go. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, on se dit que les maisons de paille qui n’ont rien de celles des 3 petits cochons, valent le coup.

A peine arrivés, c’est la guerre des voyageurs qui luttent pour mettre les bagages en consignes, mais ces japonais, si bien organisés, ont pensé à recruter un gentil monsieur pour garder les sacs en trop. Débarrassés, on se balade, rencontre des jeunes étudiants ravis de s’essayer à l’anglais, on visite plusieurs maisons et on avale un ramen.

Les maisons de Shirakawa-go

Ces maisons sont de style Gassho, et qui dit « typique » dit… touristes. Conclusion : oui c’est sympa d’y passer quelques heures mais pas plus. Le village a parfois des allures de Disney Land à être si propret… Après, c’est la garantie absolue de faire de jolies photos !

maison toit chaume Shirakawa-go