Top
somment montagne Mgoun

Après un dernier petit-déjeuner à Touda, un joli camion est venu nous chercher. L’heure du départ pour la randonnée dans les gorges Mgoun a sonné. Juste le temps de profiter de dernières ondes wifi pour envoyer un bisou au chéri et c’est la déconnection totale. Adieu les e-mails, adieu le travail, à nous la nature dans toute sa grandeur. Petit arrêt au marché de Tabant pour faire des courses, nous avons grimpé, grimpé, et grimpé encore, plusieurs heures dans la montagne. Après le col, une vallée désertique, aussi impressionnante que magique, s’est présentée devant nous.

marché Tabant mule

Au bout de la route, 5 mules et leurs muliers (apparement ce n’existe pas dans le dico mais je ne sais pas comment nommé les papounets des mules) nous attendent. Le petit monde s’affaire à attacher sacs, tapis, tentes et bidons d’eau, et nous nous tartinons de crème solaire. Très vite, les paysages sont fous.

A la moindre pause, des enfants sortis de nulle part débarquent. Leurs grands yeux ébahis posés sur nous me donnent l’impression d’être les personnages fantastiques d’une émission télé. Bon, ils sont trop mignons, adorables, tout ça tout ça MAIS j’aurais bien aimé un peu d’intimité lors des pauses pipi.

En fin de journée, les voix se taisent, la marche est plus saccadée, jusqu’à ce que notre jolie May pousse un petit cri, glisse et roule dans un fossé. Je me précipite mais plus de peur que de mal : rien de cassé, à part son genou qui saigne. On attend d’être sûrs qu’elle n’a rien pour faire quelques blagues sur sa nouvelle apparence.

En fin de journée, nous arrivons dans un village, les hommes installent notre camp sur une zone de battage. Les jolies tentes berbères se dressent, le repas cuit et nous sommes encore l’attraction de tout le village. Un magnifique papi adorable vient inspecter les lieux et nous partons faire un brin de toilettes dans la rivière. Je me contente d’une toilette de chat alors que Bastien se jette à l’eau, sans parler d’Emilie qui y prendra tellement gout qu’elle fera ses bains tous les matins. (Vous comprendrez sûrement que j’ai préféré garder mon odeur pendant tout le trek). N’est-ce pas la plus belle des salles de bain ?

tente berbère de nuit

Peu habituée à dormir en tente, la nuit fut courte mais le réveil magique. En nana pas tout à fait organisée, j’ai emporté un sac de couchage bien chaud MAIS pour enfant !!! Du coup j’étais un peu à l’étroit et refroidie les épaules à l’air. Après un petit déjeuner à contempler le soleil se lever, nous avons salué une dernière fois les enfants et avons repris la route.

… la suite dans le prochain article !

aurore matin montagne maroc

 

 

Ce séjour est le fruit d’une invitation de l’Ecolodge Touda. Les choix éditoriaux des articles et vidéos qui font suite à ce voyage me reviennent librement.

post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.