Top

Quand j’ai vu le prochain thème du rendez-vous « En France Aussi », j’ai immédiatement voulu parler d’un week-end pourri ! Je suis sûre que tous les participants vont présenter des charmants petits coins alors que j’ai envie de vous montrer comment déglinguer un we qui aurait pu être parfait… Vous savez le we un peu pluvieux, un peu ennuyeux, mais surtout avec les mauvaises personnes et vous savez au plus profond de vous que ça ne passera pas… Je me plante un couteau dans le pied dans cet article, mais vous aller me découvrir sous un autre aspect… celui de la tronche de cochon, le mauvais caractère, la bombe Nagasaki comme aiment dire mes parents… par avance sorry. (Il parait qu’on se bonifie avec le temps)

 

Ca remonte à plusieurs années alors ma mémoire est peut-être défaillante. J’étais étudiante et durant les cours, j’ai rencontré une fille. La nana toujours souriante, solaire, un mélange d’humour et de douceur… Comme chaque fois que j’ai « un coup de foudre » amical ou amoureux, je fonce. Je scrutais l’amphi pour me retrouver près d’elle à rigoler comme des baleines pendant nos cours de marketing… Un jour, elle me propose de la rejoindre, elle et ses amis, dans sa maison de campagne sur l’île de Ré pour le long week-end du mois de mai. Génial ! Super idée ! Je jette 3 culottes dans un sac et mon mec de l’époque dans ma voiture, et m’avale 5 heures de route d’un trait pour la retrouver…

C’est finalement, c’est la première fois que je découvrais cette fille en dehors d’un amphi. Elle en « vraie », avec son mec, et ses 2 copines que je ne connaissais pas. Nous arrivons un peu fatigués mais heureux à l’idée de passer un we sur cette si jolie île de Ré. Mais immédiatement, on ne se sent pas à l’aise… Comment expliquer… Vous voyez, quand on ne connait pas les gens, on est un peu timides, maladroits… et il ne se passe rien. On nous montre notre chambre, et on reste plantés au milieu du salon. Bienvenue.

Puis il y avait cette fille… Je ne sais plus à quoi elle ressemble mais je la sentais encore moins…. Le genre mielleuse mais avec la petite pointe méchante. Mon radar à connes c’était mis en marche et j’ai commencé à scruter le moindre de ses gestes…

Alors a commencé le long we de l’enfer, criblé de petites notes agaçantes… La meuf qui s’avale l’intégralité des tomates confites « mais parce qu’elles sont troooopp bonnes hihi » pour l’apéro mais c’est la seule qui n’attend pas que tu sois sorti de la douche, puis qui va nous prendre la tête sur son régime… Attend meuf, ton poids je m’en cague et si tu ne veux pas avoir un gros cul, ne t’enfile pas de tomates qui baignent dans l’huile ! C’est aussi la nana qui râle à vélo. (Mais bordel l’île de Ré c’est plat ! c’est même pas du sport … puis ça te fera perdre ton huile à la tomate). Mille ans pour choisir un resto… Puis, il y a eu LA discussion de 30 minutes (véridique) sur du vernis à ongles… C’était chiant. Horriblement chiant et pas fun pour un we entre potes de 24 ans… Moi qui espérais ouvrir un bon rosé au soleil et rire à des blagues graveleuses avant de repartir en vélo, j’avais tout faux. Où est passé ma copine adorée qui me faisait tant rire ? C’est qui ces gens pas drôles ? Je me retrouvais donc, à scruter le blanc des yeux de mon homme, passif devant ces filles et qui me voit d’heure en heure bouillir d’envie de bouger et de rire. L’autre seul mâle du groupe, aussi en retrait mais beaucoup trop amoureux, ne dit rien et reste poli…

pintades

Puis c’est LA grande soirée de folie ! Non, pas de boite ou de musique mais une petite salade verte et… des jeux société : whouaou !!!! J’ai levé la main pour faire un Biere-pong, elles ont choisi Euréka… Le jeu à 4 excluant direct 2 personnes. Je n’explique pas les règles parce qu’on s’en fout mais il fallait taper sur un bipper avant de donner la réponse… Les 3 pintades s’en donnent à cœur joie pour gagner et montrer leurs esprit supérieurs, à taper avant la lecture des cartes (vous me sentez venir là ?) nous laissant comme 3 grumeaux dans une pâte à crêpe. Mon agacement montait, exaspérée par un we si triste alors qu’on aurait pu profiter pleinement de cette si belle île… Je commence à fissurer et la brèche s’ouvre malgré les tendres caresses de mon ex qui me voit monter en pression.

Je frappe (pour ne pas dire explose) le bipper. Elles relèvent le nez, surprises par ma soudaine participation. Je les fixe quelques secondes sans donner de réponse.

– « Vous avez vu, c’est chiant hein ? »
– « De quoi ? »
– « D’empêcher les gens de jouer… » déjà qu’on se fait chier comme des rats morts
– « Non mais ça va c’est qu’un jeu.. »
– « Effectivement, c’est qu’un jeu, et ça aurait été sympa de remarquer qu’on ne peut pas en placer une depuis le début du we. »

Voila. Fin du voyage. J’ai vomi mon agacement de petite gamine sur leurs faces et sur tout ce que ce we représentait ; et suis partie avant de m’effondrer la tête enfouille dans mon oreiller, à me détester de ne pouvoir contenir mes excès de colères. Encore une fois, j’attends trop des choses et des gens, je suis déçue, alors j’explose peu importe qui est sur mon chemin. Les deux hommes se sont liquéfiés sous la table et tout le monde à compris que je n’étais plus en état de recevoir la moindre réflexion… (oui les hommes sont lâches)

Le lendemain, on tente de faire comme si de rien n’était mais j’ai qu’une idée : me barrer ! Tracer la route et profiter de ce dernier jour ensoleillé. Alors on a remercié, sincèrement notre hôte et on est parti, écourtant le séjour de 24h et laissant ces pecnots entre eux... J’ai tracé, enfin libre de faire ce que je veux… et je me suis vite arrêtée dans une ville que j’adore : La Rochelle.

Ce jour-là, ma copine ne m’a plus jamais reparlé et je ne me suis jamais excusée d’être comme je suis : imparfaite.

(Bien évidemment, je n’ai plus aucune photo de l’île, ni de La Rochelle)

Retrouvez  les articles « Week-end » chez les copains :

 

Comments:

  • 7 juin 2015

    mdr j’aime bien ton article coup de pied dans la fourmilière ! Plus sérieusement c’est aussi la preuve qu’un week-end ou un voyage peut être foutu en l’air rien que parce qu’on part avec des personnes avec lesquells on n’est pas sur la même longueur d’ondes !

    reply...
    • 9 juin 2015

      Absolument ! Le choix des personnes avec qui on voyage est primordial !

      reply...
  • 6 juin 2015

    Rolalala l’angoisse du week-end ! Les nanas futiles au possible, on a déjà dû tous le vivre au moins une fois ( même si je le souhaite à personne vu les moments de solitude ). Ton article m’a bien fait rire en tout cas, le premier que je lis de toi, t’écris super bien !

    reply...
    • 9 juin 2015

      Je découvre en même temps ton blog ! Super joli ! En plus j’adore l’Afrique, je risque pas mal regarder par chez toi 😉

      reply...
  • 5 juin 2015

    Je dois dire que je n’aurais pas supporté non plus… 1/2 heure sur le vernis à ongles !!??!
    Dans ma jeunesse, j’étais partie 10 jours avec une copine dans les Landes, il y a eu quelques moments… bizarres aussi…

    Voici ma participation : https://blogoth67.wordpress.com/2015/06/01/un-week-end-au-lac-du-der/

    Ah ben, je vois que tu l’as déjà notée ! 😉

    reply...
  • 4 juin 2015

    Ahah sympa comme week end ! On réussit pas à tous les coups… Mais sinon,je crois que l’île de Ré c’est bien quand mm !!

    reply...
  • 3 juin 2015

    Haha merci pour ce petit billet d’humeur ca change 🙂 En effet des petits pétages de plomb tout le monde en a, après c’est dommage de faire ca pendant le weekend! Avec mon fils et ma femme, crois moi que des pétages de plomb j’en ai eu 😉
    P.S. voici ma participation pour ce mois : http://www.weekend-evasion.fr/5-bonnes-raisons-de-visiter-chambord/

    reply...
  • 2 juin 2015

    Et bien, je vote pour qu’on rédige des articles aussi drôles que celui-là pour les futurs participations #EnFranceAussi !

    reply...
  • 2 juin 2015

    Il m’est déjà arrivé d’écourter des séjours pour cause de pétage de plombs ou d’incompatibilité d’humeur… je me souviens aussi de WE entre copines qui virent au cauchemar parce qu’une des copines a été mal choisie… Avec l’âge, je me modère mais ça reste le genre de truc que je pourrais faire ! De toute façon, c’est chiant la perfection !! 🙂

    reply...
  • 1 juin 2015

    Ton article m’a bien fait rire … et concernant la lâcheté des hommes je dirais que pour ma part cela dépendrait de mon humeur du jour car soit je subirais un peu ce type de situation soit je réagirais comme toi … Etant gémeaux cela dépendrait donc de la personnalité qui prendrait le dessus sur l’autre à ce moment là 😉

    reply...
  • 1 juin 2015

    Malheureusement on ne peut pas s’entendre toujours aussi bien avec les gens en dehors de certains cadres… mais j’imagine que ça a pas du te donner une vbonne vision de l’ile de ré :s

    reply...
  • 1 juin 2015

    Aie c’est vraiment dommage pour ton week-end à l’île de Ré. C’est pas toujours facile les vacances entre amis, mais la c’était vraiment la cata ! Cela dit ton article m’a quand même bien fait rire !

    reply...
  • 1 juin 2015

    Un grand bravo pour l’originalité du billet ! Bien sûr c’est dommage de rater un weeke end mais tu m’as bien fait rire 🙂 Je ne sais pas si j’aurais tenu le coup aussi longtemps que toi lol

    reply...
  • 1 juin 2015

    je crois qu’on est carrément copine de pétage de plomb/ impulsive/ vais leur clouer le bec à ces pecno… avec tout ce que ça entraîne de culpabilisation donc je compatis et …je suis pétée de rire en même temps.
    Excellent ton récit! j’adore ce rendez vous, moi j’ai déserté la blogo et faute de photos je n’arrive même plus à participer à la seule bloguerie que je m’autorisais jusqu’à peu, du coup je trouve que ton billet lui donne une autre dimension à ce « en france aussi », tu m’as donné envie de revenir 😉

    reply...
    • 1 juin 2015

      Ton message me fait très plaisir ! Et tu sais pour le rendez-vous en France Aussi je ne suis pas assidue… Je participe quand ça m’inspire (ou quand j’ai le temps)… Il faut que le blogging reste un plaisir pour toi (sinon on serait sacrément maso ;-)) Mais j’espere te revoir un peu écrire !

      reply...
  • 1 juin 2015

    C’est marrant, il m’est arrivé plus ou moins la même histoire sauf qu’il n’y avait qu’un con et qu’on était 3 à leur déverser notre frustration ^^
    Le tout dans le décor du Périgord.

    reply...
  • 1 juin 2015

    Eh bah, elle est un peu triste ton histoire… Un week-end râté, c’est pas cool. Mais je crois que ça nous arrive tous plus ou moins un jour ou l’autre, c’est juste que moi j’ai plutôt envie d’enfouir ce genre d’événements au plus profond de ma mémoire… Moi quand je pense « partir en week-end », je pense tout de suite randos, tu vois, je suis chiante aussi à toujours la ramener sur la rando ! 😉 Mais j’assume, et je propose même 10 idées de week-ends randos : avis aux amateurs ! http://www.randonneespourpetitsetgrands.com/index.php/meli-melo/en-france-aussi/96-10-idees-de-week-ends-randonnee

    reply...
  • 1 juin 2015

    Excellent, je me suis bien marrée 😀
    Bonne interprétation du thème et je pense que tu dois être la seule à le décliner de cette façon.

    reply...

post a comment