Top

Commencer l’année 2015, sur cette lourde actualité, avec cette belle phrase d’Albert Camus, « Il n’y a pas de honte à préférer le Bonheur… » Alors que résonne encore la Marche Républicaine de dimanche… Alors que je suis en colère… Alors qu’il est l’heure de serrer encore fort les fesses… Sonne l’heure du bilan 2014. Une année où j’avais décidé de préférer le Bonheur. Ça aurait pu être « marche ou crève », ce fut « ris ou pleure ». J’ai fais les deux comme on fait du surf, vague après vague.

Le Bonheur… Ça laisse songeur. Et pourtant mon 2014 en a le goût. Une année riche en émotions, dynamique. Une année de reconstruction et en tourbillons.

Cette année est un gros bric-à-brac, elle a commencé en Cantabrie où j’ai porté un aigle à bout de bras et caressé un rhinocéros, j’ai bu des « Txotx » de cidre, du Txacoli, et goûté aux plaisirs simples en Gipuzkoa. J’ai dormi dans une cabane sur l’eau et associé l’Armagnac avec le foie gras. J’ai rencontré des personnes fabuleuses et resserré les liens avec d’autres. J’ai passé 24 heures incroyables à Saint-Emilion, entre vin et talons hauts avec la personne parfaite au moment parfait. J’ai découvert l’Andorre, dormi dans une suite 5 étoiles, plus grande que mon appartement, me suis faite chouchoutée dans le plus grand spa d’Europe, puis j’y ai aussi skié cet hiver. Je suis allée chez les « Tout Nus » et j’ai adoré ! J’ai passé une nuit dans un hôtel coquin et me suis prélassée sur la plus belle terrasse de Biarritz. J’ai voyagé avec 2 supers mecs au Portugal et mangé des pastels. J’ai rigolé pendant la pire féria de ma vie ; on m’a traitée comme une princesse et organisé un voyage surprise à Londres. Je suis toujours surprise et infiniment heureuse quand on m’invite à un blogtrip.

Puis j’ai fait du sport… Ma première course à pied à Aix en Provence et une très colorée ; j’ai joué à la pelote basque et fait du stand-up paddle ; on m’a initié au golf, et j’ai décoiffé une amie en jet ski. J’ai fait de la voile, du segway puis une rando en tongs

J’ai redécouvert la France. Cahors, Aix en Provence, Bordeaux, Marseille et les calanques de Cassis, Arcachon… Et m’émerveille toujours de ma belle Toulouse…

Puis, à jeter un œil aux stats, ce ne sont plus les billets Voyages qui sont le plus lus, mais mes billets d’Humeurs de célibataire qui galère… Quand je suis retombée sur un ex, quand mon cœur bande encore, quand j’ai gueulé contre le Silence Radio des mecs, quand j’ai parlé de mes pieds, quand j’en ai eu marre de nos relations bancales… A trop réfléchir si c’est bien ou mal de les publier, de « sortir » d’une ligne éditoriale que je me suis moi-même imposée il y a 4 ans, j’ai surtout décidé, en 2014, de faire ce que je veux ! Parce que, égoïstement, je n’écris pas pour les lecteurs, mais pour moi, laissant les contenus sérieux et factuels à tous les blogueurs voyage qui font ça très très bien… J’en suis incapable. J’ai découvert en 2014 que j’aime raconter des histoires, et tant pis si mon audience est moins élevée. J’écris des choses sûrement beaucoup trop personnelles mais c’est des histoires écrites avec le coeur. Je ne vais pas dire que cela ne me fait pas plaisir d’être lue : au contraire ! J’apprécie d’avoir des lecteurs assidus, de voir la courbe monter de mois en mois et de lire tous ces petits mots d’encouragements, de bienveillance… Je suis touchée quand on me dit que j’ai fait du bien juste avec quelques mots, ou quand les amis ont su lire entre les lignes… Et si ma plume ne plait pas, il ne faut pas perdre son temps à me lire tout simplement. J’écrirais certainement beaucoup plus si le blog était anonyme, mais la discrétion ne fait pas partie de ma personnalité.

2015. Même si parfois j’ai mal de solitude, même si parfois j’ai envie de dire merde, je garde le cap sur le bonheur. J’irai ouvrir une bonne bouteille de vin, retrouver quelques amis, refaire le monde, boire un peu trop et danser encore sur le bar trop haut. 2015, je continuerai à partir sur un coup de tête, je retomberai amoureuse, j’entretiendrai ma folie et mon autodérision, je pleurerai devant des trucs nuls à la tv, et je partirai encore avec celui ou celle qui voudra bien m’accompagner…

A très vite.

Comments:

  • Anlore

    15 janvier 2015

    …J’en suis émue aux larmes mon petit koala…j’adore toujours te lire, mais ton bilan est subtile, touchant, juste et entrainant ! C’est certainement la première fois que je te l’écris, mais MERCI, de t’avoir lu, je me sens mieux…Je t’aime

    reply...
    • 16 janvier 2015

      Mon petit koala, que dire à part merci … et moi aussi je t’aime très fort <3

      reply...
  • 13 janvier 2015

    le bonheur, c’est bien mieux !!! j’approuve à 200% !!

    reply...
  • julie

    13 janvier 2015

    Youhou vive 2015! Laisse toi porter et vois ce que cette année peut t’apporter!
    En tout cas j’espère en faire partie! Pour les bons et mauvais moments ^^

    Xoxo en route pour de nouvelles aventures ou comment faire la pub pour playmobil : en avant les histoires!!!

    reply...
    • 13 janvier 2015

      Tu en feras partie bien sûr ! Mais c’est toi qui a décidé de partir à l’autre bout du monde…
      I <3 Playmobil

      reply...
  • 13 janvier 2015

    En route pour le bonheur alors…

    reply...

post a comment