Top

Re-tomber c’est le mot. Car dès qu’il s’agit d’ex, le cœur et les tripes pensent « aie ». On pense chute. On pense « attention trottoir glissant ». L’autre jour, je suis retombée sur un ex. Avec les égratignures sur mes genoux en moins…

 

Quand on vient de se faire larguer, on a la fâcheuse tendance à vouloir retomber sur son ex. On a besoin de « parler » (même si il n’y a rien à dire) pour espérer un changement de situation, le tout enrobé d’un glaçage de conviction… On en deviendrait machiavélique et planificateur pour se retrouver face à face. Moi aussi je l’ai été et je n’en suis pas fière. Cet été, j’ai attendu un dimanche soir jusqu’à 23h dans ma voiture, vêtue de ma plus courte jupe, à guetter les phares d’un scooter… J’ai attendu, le cœur au bord des lèvres, quand les phares sont apparus. J’ai eu mon entrevue. Cela m’a t’il servit ? Non. On a « parlé », ça ne m’a rien apporté. A part le sentiment d’avoir le dernier mot et mon petit égo reboosté.

Mais qu’en est-il lorsque l’entrevue est fortuite ? Du pur hasard ? 

Le temps faisant son œuvre, je me suis remise de cette rupture à la con. Ce gars, c’est celui qui m’a inspiré l’article sur le bon vieux silence radio. Pour faire bref, un connard. J’avais certes accroché sûrement trop vite sur ce type que je connaissais à peine mais il l’avait bien cherché. J’ai eu un rapide ascenseur émotionnel quand il a fait le mort. 3 jours de canapé et de câlins aux chats, puis c’est passé. Tout passe. Et puis ça ne m’a pas fait si mal que ça. La vie a repris son cours. J’ai rencontré d’autres personnes (finalement beaucoup plus intéressantes), je suis sortie avec ma bande et il est devenu qu’un tout petit point dans ma mémoire.

Mais un samedi, je suis sortie avec ma bande dans mon bar. Rendez-vous classique d’un samedi soir dans un lieu familier avec de bonnes personnes à refaire le monde et parler beaucoup trop fort en essuyant trop de verres de rosé… Nous nous apprêtions à partir quand j’ai freiné des 4 fers : Quoi ? Partir sans avoir écouté NOTRE chanson ? Je pars à l’assaut de la cabine du DJ et le supplie de passer NOTRE chanson (dont je préfère taire le titre car j’ai honte…). Bref, après moult sourires, il envoie enfin la chanson qui me transporte… et je grimpe sur le comptoir du bar afin d’entamer LA chorégraphie avec les serveurs.

J'ai bien dis que je ne ressemblais absolument pas à ça

Non, je ne ressemblais absolument pas à ça !

Loin de moi de m’imaginer en Coyote Girl, mais je me sentais plutôt bien. Désinhibée. Je descends de ce bar trop haut avec ma grâce légendaire, mes talons trop audacieux et mon short trop court, quand je tombe nez-à-nez sur lui. Mes jambes se transforment en mousse, mon cerveau mets beaucoup trop de temps à se connecter, mes copines deviennent hystériques, bref, c’est le bordel ! Il me pose des questions. Je n’ai aucune idée des réponses qui sont sorties de ma bouche, jusqu’à ce que j’entende « Je t’ai vu sur le bar… » Et merde ! Note à moi-même : apprends à être discrète…

Résultat, incapacité totale de formuler une phrase construite. Il a sûrement cru que mon QI était devenu celui d’une moule. On en est resté là. Je n’ai pas pu me comporter en adulte et éventuellement discuter, maintenant que tout ce poids émotionnel était passé. Je suis allée crier bien fort dans la pièce d’à côté pendant qu’on me tendait un nouveau verre d’encouragement. Alors comment expliquer l’effet que cela m’a fait ? Pourquoi, recroiser un ex, fait remonter un trop plein d’émotions alors que l’on n’a plus aucun sentiment ? Pourquoi maintenant je flippe qu’il se re-pointe dans ce bar ? Est-ce mon côté animal qui a besoin de préserver un territoire « safe » ? Ou est-ce que c’est juste trop frais pour que ça glisse comme sur une poêle Tefal ?(expression déposée par ma maman) Je ne crois malheureusement pas… Il parait que c’est normal et que ça fera ça toute la vie. Chaque fois qu’on ouvrira un tiroir de mémoire. Bref, c’est fait. J’ai redécouvert cette sensation de honte et d’être au mauvais endroit au mauvais moment.

Je ne cherche même plus à comprendre…

Point positif de cette rencontre fortuite qui me fait sourire : mes copines m’ont félicité pour avoir « serré » ce mec plutôt pas mal.

 

 

 

Comments:

  • 27 septembre 2019

    Je suis très surpris de l’expérience miraculeuse et des merveilles du Dr Ilekhojie qui se sont répandues sur Internet et dans le monde entier. Comment il a merveilleusement aidé les gens du monde entier à restaurer leurs amants perdus Je l’ai contacté après avoir été témoin de tant de témoignages de personnes différentes il m’a aidé à ramener un ex-amoureux, je lui ai raconté l’histoire de mon mari qui m’a abandonné il y a environ 8 mois et qui a quitté la maison avec tout ce que j’avais, j’étais déconcerté lorsqu’il m’a seulement dit de sourire et de rester tranquille en m’assurant que il s’occupera de tout dans à peine 48 heures. Après le deuxième jour, mon mari m’a appelé, j’étais tellement choqué que je répondais à l’appel et que je ne pouvais pas en croire mes oreilles, il me priait vraiment de lui pardonner et de faire des promesses au téléphone, Il est rentré à la maison et m’a également offert de très beaux cadeaux, juste pour lui prouver son amour pour moi. J’étais si heureux d’avoir dû appeler le Dr Ilekhojie et je l’ai remercié. Il m’a seulement dit de partager la bonne nouvelle dans le monde entier. Bien si vous avez besoin d’un lanceur de sorts efficace et réel Pour tout problème dans votre vie, vous pouvez contacter le Dr Ilekhojie par e-mail à l’adresse gethelp05@gmail.com ou par son adresse WhatsApp / Viber à l’adresse suivante: +2348147400259

    reply...
  • 2 décembre 2014

    Non, non, pas toute la vie, un jour ça passe et tu te dis: ça y est, je suis (vraiment) libérée!

    reply...
  • certification adwords

    19 novembre 2014

    Article indispensale, à lire absolument

    reply...
  • 18 novembre 2014

    et moi je crois que ce mec a surtout vu une nana sur un bar trop épalouie avec ses potes et bien dans ses basks euh … ses pompes ! Une bonne manière je trouve (sans le vouloir en plus gnagnagna) que la vie sans lui est bien mieux en fait mdr 😉

    reply...
  • dbo

    18 novembre 2014

    la chanson : can’t fight the moonlight ?! :-p

    reply...
  • 17 novembre 2014

    La chanson, la chanson ^^ #curieuse

    reply...
  • Nolwenn

    17 novembre 2014

    J’ai failli écrire un article du genre, dimanche matin à 3h en rentrant de boite après avoir croisé un ex auquel j’ai refais la bise il y a quelques semaines après plus d’un an à se croiser sans se calculer (ouais quand tu dois payer ta consol au bar et que c’est lui…) J’étais prête et même contente parce que c’est manifeste que ça lui fait toujours quelque chose de me voir alors que c’est lui qui m’a jeté comme un malpropre !!! Quand le mec te rend la monnaie à 18h en te regardant dans le blanc des yeux en te disant « bonne journée » c’est que y’a un truc. Bref ce guignol, je suis allée en boite en espérant secrètement le croiser, sachant très bien qu’il serait avec sa poule. Et je l’ai croisé. ou plutôt on s’est limite retrouvé nez à nez ! Juste je me retournais, qu’il passait derrière moi « euh salut », clac clac bise « ça va ? euh ouais et toi ? (c’est que je m’attendais quand même pas à me retrouver devant toi comme ça lol).
    Je suis rentrée, heureuse de trouver l’homme bouillotte qui m’attendait dans mon lit mais bien obligée de me demander pourquoi je n’attendais que de voir Guguss… Je n’en parle plus autour de moi parce qu’entre ma mère qui me dit que je ne suis pas guérie, mes copines qui doivent se dire que j’ai un problème et mon copain… ah non lui je ne lui en parle pas xD
    Merci de ton article parce que je voulais en parler mais faire un article sur le mien aurait été trop discret car des gens qui me connaissent vont dessus… Toujours est-il que certains ex ça fait bizarre de les recroiser.. surtout quand finalement on en a envie et qu’on était pas amoureuse et on l’est encore moins que pas aujourd’hui !

    reply...
  • 16 novembre 2014

    J’aime bien lire tes chroniques de coeur même si elles sont un peu douces-amères. Je trouve que tu écris et décris parfaitement bien la vraie vie avec ces moments de poésie mais aussi de fragilité, bref tu as vraiment une belle plume !

    reply...

post a comment