Top

La Catalogne est une région espagnole bien connue des français. En été, les plages de la Costa Brava sont inondées de français, au point qu’on oubli presque qu’on est en Espagne. Les récentes actualités liées aux comportements de français à Lloret del mar ou le tourisme sexuel qui se développe à la Jonquéra ne me donnaient pas très envie de rejoindre la région. Mais quel dommage de se passer de tout le patrimoine qu’offre la Catalogne et c’est important de se faire sa propre opinion ! Je m’y suis donc rendue pour quelques jours avec quelques appréhensions mais finalement cela m’a beaucoup plus. Les villes de Roses, Cadaques, Figueres sont très sympas. J’ai aimé me perdre dans le parc naturel de Montjoi près de Roses. J’ai aimé découvrir les terrasses où sont cultivés des centaines d’oliviers. J’ai aimé cette impression que la montagne « tombe dans l’eau ». Et bien sûr, j’ai aimé les tapas et la sangria, mais ce n’est pas une nouveauté !

Plafond de la salle Palais du Vent, Teatre-Museu Dalí ©http://niokiontheroad.fr

Ce dont je voudrais traiter dans cet article c’est de la découverte des ouvres de Dali. Si vous passez dans le coin il faut absolument passer quelques heures pour découvrir l’artiste. En gros, quatre possibilités s’offrent à vous :

Mais lequel choisir ? Je vais avoir du mal à apporter un conseil car je n’ai visité que le Théâtre-Musée de Figueres. J’ai trouvé cet itinéraire qui peut être sympa, à la journée, si vous êtes interessés.

Pour revenir sur ce Théâtre-Musée, j’ai vraiment adoré ! Il a été créé sur les vestiges de l’ancien théâtre de la ville et conçu par l’artiste d’une manière originale permettant une immersion dans ses œuvres .

Voici quelques ouvres qui m’ont interpellées :

Gala regardant la mer Méditerranée qui à vingt mètres se transforme en portrait d’Abraham Lincoln (Hommage à Rothko), 1976 ©http://niokiontheroad.fr

Ci-dessus, un des tableaux vraiment bien réalisé. Tout d’abord, je ne voyais que cette femme nue de dos, puis nous l’avons pris en photo et c’est en vérifiant ça qualité que le portrait d’Abraham Lincoln nous ait apparu. Très impressionnant !

« Persistance de la mémoire » (dit aussi « Les montres molles »), 1931

Façade du musée

Et ci-dessus, la « spéciale » façade du maître !

 

.

Où est-ce ?

[geo_mashup_map]

.

Comments:

  • 20 avril 2012

    Selon moi, Dali est à la Catalogne ce que Gaudi est à Barcelone ! Incontournable !!!

    reply...
  • 17 octobre 2011

    J’ai lu plusieurs biographies sur Dali et à chaque lecture je n’avais qu’une envie: voir les lieux des méfaits 🙂

    NowMadNow

    reply...

post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.