Espagne, Europe, Terres de l'Ebre, Voyages

Terres de l’Ebre, entre l’Apolla et Ametlla del Mar

Il y a encore quelques semaines, je n’avais jamais entendu parler de la région espagnole Terres de l’Ebre

Je me suis penchée sur une carte pour identifier cette petite région au delta de l’Ebre, entre Tarragona et Valencia. Puis, je suis partie, envoyée là-bas pour 5 jours avec l’immense joie de découvrir et contribuer à la promotion de ce territoire encore sauvage et préservée du tourisme de masse. Voici le premier article d’une petite série sur mon voyage introspectif en Terres de l’Ebre.

L’Ampolla

Arrivée aéroport de Barcelone. J’ai récupéré ma voiture de location et filé vers le sud, cheveux au vent. Deux petites heures de route, me voici arrivée à l’Ampolla, petite ville de bord de mer. J’avais hâte de faire ce voyage… Déjà parce que c’est un territoire peu connu et parce que j’allais passer 5 jours, certes à travailler, mais aussi seule avec l’envie de me retrouver avec moi-même et faire le point. Un peu crevée, j’ai profité du coucher du soleil pour aller faire une grande balade le long de la jetée, en passant devant le port, la plage Avellanes (familiale et à proximité de bars et restaurants) puis la plage Capellans. Cette dernière est trop mignonne même si on y trouve des galets plutôt que du sable fin. Entre les rochers, elle a un petit air sauvage. Quelques sticks mozza et une bière puis au lit. De longues journées m’attendent en Terre Catalane…

Ampolla Terres de l'ebre

Playa Avellanes L'Ampolla

port l'ampolla sunset

 

Ametlla del Mar

En fouinant sur Google, j’avais l’impression qu’Ametlla del Mar était vraiment une ville incontournable… Et c’est vrai. J’ai adoré m’y promener et déjeuner sur le port.

port Ametlla del Mar

Plàncton Diving

La journée a commencé sous un grand soleil. J’avais rendez-vous au château Sant Jordi d’Alfama pour une sortie en snorkeling. Je rencontre alors la charmante Eli de Plàncton Diving qui nous fait un petit cours à l’ombre des pins pour apprendre à reconnaître les espèces que nous allons croiser. J’ai enfilé ma combinaison néoprène so sexy et tous à l’eau ! Et là, bienvenue chez Némo ! Je ne pensais pas voir autant de choses en mer Méditerranée. Rencontre avec des gobies, mes préférés qui viennent se faire photographier, un gros poulpe caché sous un rocher, des girelles (on dirait des poissons tropicaux) et plein d’autres dont je ne me souviens pas des noms. Je n’ai pas vu passer la matinée tellement j’en ai pris plein les yeux !

Pour faire du snorkeling à Ametlla del MarPlàncton Diving

plage Cala del vidre

 

Snorkeling oursin Ametlla del Mar

 

 

 

Cala Forn

Avant de repartir, je me suis arrêtée juste à côté, à la plage Cala Forn qui mérite le coup d’oeil.

Cala Forn

 

Tuna Tour

Voici une autre activité complètement folle proposée à Ametlla del Ma … Depuis le port, on prend un bateau et on se rend aux parcs d’élevage de thons rouges. Dans chaque parcs, pas moins de 300 thons d’environ 2 mètres. Franchement, pour me mettre à l’eau, je ne faisais pas la belle. Les poissons sont vraiment énormes et nous frôlement à toute vitesse. Je me suis plusieurs fois fait surprendre en poussant des cris le tuba dans la bouche.

Pour nager avec des thons : Tuna Tour.

tuna tour ametlla del mar

 

 

 

 

 

parc thons

Randonnée sur le GR92

Avant de quitter la côte pour rejoindre le delta de l’Ebre, j’ai voulu faire un bout du célèbre chemin de randonnée GR-92. Il faisait déjà chaud et je n’ai pas eu le temps d’aller bien loin mais les paysages sont magnifiques. J’ai découvert plein de petites plages secrètes et naturelles comme la Cala de Santes Creus ou la plage de la Llenya. Avant de retrouver ma voiture, je suis tombée sous le charme d’un superbe restaurant blanc qui surplombe la mer turquoise : Restaurant El Balcó de l’Estany.

GR 92 Terres de l'Ebre

Platja de la Llenya

 plage de la Llenya

Restaurant El Balcó de l'Estany

 

 

Petit récap sur une carte de mes lieux préférés sur le littoral de Terres de l’Ebre, entre l’Apolla et Ametlla del Mar !

 

Ce voyage en Terres de l’Ebre est le fruit d’une collaboration avec Mon Nuage et l’office du tourisme de Terres de l’Ebre. Les choix éditoriaux des articles qui font suite à ce voyage me reviennent librement.