Europe, Norvège, Voyages

L’île de Senja

Nous avions lu que l’île de Senja était un véritable petit paradis de nature, peu connue des touristes et moins fréquentée que les îles Lofoten… Pas besoin de plus pour nous donner envie d’y aller. Alors, la fleur au fusil, nous programmons le GPS et prenons la route pour la confidentielle île de Senja…

Mais au bout de quelques 200 km, nous nous rendons compte que le GPS nous emmène sur l’île via le ferry… qui est fermé en hiver ! Bien sûr, nous n’avions pas étudié l’itinéraire avant de partir, donnant toute notre confiance à la technologie #Boulettes . Alors, passablement contrariées contre nous-même, nous avons faisons demi-tour et avalons encore 5 h de route pour parvenir à Finnsnes (que j’aime appeler Fines Fesses), la porte d’entrée de l’île de Senja…

 

 

Toujours un peu contrariées, nous avions un premier mauvais pressentiment sur l’île : les routes sont étroites et gelées, mon côté claustro n’appréciant pas les tunnels à n’en plus finir, puis… personne ! Nous roulons plusieurs heures sans croiser âme qui vive.

Jusqu’à ce que le spectacle commence…

Au détour d’un virage sur la route panoramique 864, alors que le soleil se couche, nous croisons des fjords endormis.

Bergsfjorden, Berg, Norvège

Bergsfjorden Berg Senja Norvege

 

Comme quoi parfois la malchance apporte de jolies surprises, par notre retard accumulé, nous voici spectatrices d’une des plus belles vues de l’île de Senja : l’Ersfjord ou les dents du diable au coucher du soleil. Niveau timing, nous sommes parfaites.

Ersfjord, Tungeneset ou les dents du diable

ersfjord senja mer neige

ersfjord senja sunset

port dents du diable hiver

bateau fjord ile Senja Norvege

 

Une nuit au Mefjord Brygge à regarder les aurores boréales

Nous avons décidé de passer une nuit sur l’île de Senja et posons nos valises à Mefjord Brygge, un tout petit village de pêcheurs au bord d’un fjord au pied des montagnes. Notre cabane améliorée est géniale, construite sur le port et surtout, le spot idéal pour observer toute la nuit les aurores boréales.

C’était une soirée un peu étrange… Nous nous rendons dans le seul petit commerce d’ouvert du village pour commander deux burgers à emporter (pas de restaurant ouvert) et à peine rentrées, nous nous retrouvons entourées de pêcheurs un peu ébaillis par notre présence. Non pas que nos tenues de bibendum et sans maquillage fassent de nous des avions de chasse, mais ces mâles norvégiens nous regardent avec gourmandise et nous donnent l’impression d’être deux jolis cabillauds #VisMaVieDeVaginSurPattes

Nous rentrons vite dans notre chez nous et vers 20h30, alors que mon ami se brosse les dents, je dis : « Aurélie, il y a des gens qui courent dehors….Je crois qu’il y a des aurores… »

Branle-bas de combat, nous sautons dans tous les vêtements qui traînent, et sans réfléchir, nous courrons sous le perron. Et là, MAGIE ! Nous crions comme des ados… Emues comme des enfants à Noël, la larme à l’oeil. Les longues trainées vertes ont dansé toute la nuit… J’ai encore du mal à réaliser d’avoir eu la chance de voir ce spectacle…

 

Nouvelle journée sur l’île de Senja

Vous ne vous en souvenez peut-être pas, mais ma pote Aurélie a une passion hyper chelou : visiter toutes les églises et les cimetières (comme dans les Keys ou à Apalachicola). Et bien en Norvège, je n’y ai pas échappé… Dès la sortie de Mefjord Brygge, arrêt dans le mini-cimetière obligatoire ! Puis nous avons longé la route sur la côte nord et vu d’autres fjords et d’autres villages…

L’île de Senja est un véritable coup de coeur, incontournable lors qu’un séjour en Norvège du nord ! 

Cimetiere Senja

ile Senja matin fjord

port peche Senja