Humeurs

Adieu, vaches, canards et paysans

Brasserie parisienne. Derrière moi ça parle fort. Ils portent un gilet sans manche noir floqué d’un tracteur blanc. Je ne les vois pas mais j’entends. Ca parle fort. – Moi j’ai besoin de manger de la viande… mais de la vraie…

Continue reading...
Leave a comment