Europe, France, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Voyages

Ile de Porquerolles

7 km de long, 3 de large, une eau turquoise, une réserve protégée, beaucoup de soleil, un bout de caillou qu’on n’imagine pas français… Porquerolles, j’en rêvais depuis trop longtemps… De passage à Toulon pour quelques jours de fête et farniente, j’ai dis aux copines « Heyyyyy on va à Porquerolles ? » Les filles ont dit oui.

Cela pouvait être une ultra-mauvaise idée : les îles d’Hyères en plein mois d’août, c’est un peu l’autoroute des touristes badigeonnés de crème solaire, donc adieu dépaysement, nature sauvage et havre de paix. Mais le destin nous a souri : ce matin-là, beaucoup de vent et une mer méditerranée assez déchaînée ont découragé pas mal de voyageurs. Délestées de 20 euros chacune et après une demi-heure de bateau, nous sommes arrivées dans le seul village de l’île de Porquerolles.

Objectif : quitter les gens. Nous louons des VTT, récupèrons une carte et nous partons pour le plus beau spot de l’île : la plage Notre Dame.

Attention à vos yeux, c’est juste whaouuu :

porquerolles plage notre dame

porquerolles plage notre dame

porquerolles plage notre dame

porquerolles-3

porquerolles-5

 

Je tente une petite baignade qui reste un peu fraîche à cause du vent, puis c’est l’heure de : la bouffe !

On récupère les VTT et quittons la plage qui malheureusement commence à trop se remplir. Retour au village et là, on repère un petit resto aux tables multicolores, un peu excentré, et sans trop de monde. La pancarte indique : Pizza au feu de bois. C’est parfait pour le bikini !

Au Bar-Restaurant La Plage (c’est son nom), nous rencontrons un homme dont je ne me souviens plus du nom. Trois nanas tellement canons seules ne passent pas inaperçues et nous entamons la conversation. Nous discutons donc avec Robert (je le baptise ainsi), et je fais la grosse touriste en demandant si il vit « vraiment » ici toute l’année. Oh peuchère je l’ai presque insulté ! Mais que oui, mais bien-sûr ! Nous voici conviées à revenir hors-saison pour vérifier !

 

porquerolles-20

porquerolles-6

 

J’aurais bien aimé faire la sieste après cette pizza-mozza, mais c’est trop bête, nous repartons découvrir l’île. Je tombe amoureuse des petites maisons de village trop mignonnes puis roulons une demi-heure jusqu’au phare. Le point de vue est très joli mais pas de plage. On repart vers la plage d’argent et nous tombons sur un champ d’oliviers. La blogueuse se réveille :  « On va faire une séance photo, ici ». Rien de mieux qu’une grande et belle blonde avec un chapeau pour prendre la pause. Pour 2 photos correctes, nous ferons 50 débiles.

✖️ Girls, just wanna have fun ✖️ Les oliviers de PORQUEROLLES ✖️ #PORQUEROLLES #var #ilesdegenes

Une photo publiée par Voyagefeminin (@voyagefeminin) le

 

porquerolles-7

porquerolles-21

porquerolles-22

porquerolles-24

porquerolles-25

porquerolles-27

 

Enfin arrivées à la place d’argent c’est le choc : une marée humaine, les gens ont bien débarqué. Bon, nous trouvons un petit coin sous les arbres.

 

(et désolée si les photos sont cra-cra mais en vacances, je n’ai pas eu la force de m’encombrer du réflexe…)

porquerolles-10

porquerolles plage d'argent

porquerolles-14

porquerolles-12

porquerolles plage d'Argent

 

 

 

 

Et vos vacances à vous, c’était comment ?

porquerolles-26

 

 

 

Petites infos pratiques sur Porquerolles

Site officiel de Porquerolleshttp://www.porquerolles.com/accueil/