Espagne, Europe, Voyages

Windoor & montgolfière | Costa Brava

matin costa brava

Ce matin-là, je me suis levée bien trop tôt pour être de bonne humeur… Et pourtant, malgré mes yeux collés et l’envie de retourner dans mon chouette lit de l’Hotel Sant Roc, j’étais de bonne humeur ! J’ai même pris le temps de regarder les premiers rayons de soleil se refléter sur la côte de Palafrugel !

Ce matin-là, j’avais des fourmis dans les pieds pour réaliser un rêve d’enfance : voler en montgolfière !

mongolfiere-13

 

Montgolfière en Catalogne

On est donc arrivés tôt pour profiter des courants d’airs favorables, on a grimpé dans la nacelle puis on a décollé. J’avoue au départ je n’étais pas sereine à entendre et sentir l’énorme flamme cracher juste au dessus de ma tête… Puis, dans une infinie douceur, nous avons pris de la hauteur. C’était magnifique ! Pendant plus d’une heure on s’est laissé balader au gré du vent. Joan, notre « chauffeur » a cherché un coin dégagé et on s’est posé, en douceur. J’avais un peu peur que la nacelle bascule et qu’on se fasse traîner sur quelques mètres, mais non ! Deux ou trois rebonds et c’est tout.

Une expérience posée, où on s’octroie le droit de ne rien faire, juste de contempler..

Plus d’infos :

Globus Empordà – http://www.globusemporda.com/fr/

 

montgolfière Costa Brava

montgolfière Costa Brava

montgolfière Costa Brava

montgolfière Costa Brava

mongolfiere-9

montgolfière Costa Brava Joan

mongolfiere-10

montgolfière Costa Brava

 

A l’extrême de cette activité toute douce, on s’est rendu à Empuriabrava… et ça a décoiffé.

Windoor Empuriabrava

windoor

Hyperrrrrr sereine et décontractée… I am sexy and I know it

Il y a quelques années (pour mon tout premier blogtrip) j’étais venue à Empuriabrava pour vivre une des expériences les plus folles de ma vie : sauter en parachute ! A cette époque, j’allais vraiment pas bien et ce saut fut un peu un électrochoc, la bonne baffe qu’il me fallait pour avancer : je me suis sentie vivante, et, bordel de merde, qu’est-ce que ça m’a fait du bien ! C’est fou de penser qu’on va crever, puis d’aimer aussi fort la vie 5 minutes plus tard…

 

J’étais donc trop heureuse de revenir sur le site de Skydiving d’Empuriabrava. J’ai essayé de revoir le beau Pipé mais non… On est allée dans le Windoor.

Alors d’abord, qu’est ce c’est :

Le Windoor d’Empuriabrava est donc un simulateur de chute libre : soit un gros tunnel de 6 mètres de haut et de 4,5 m de diamètre, où souffle une sorte d’énorme ventilateur qui permet de recréer les sensation d’une chute libre (170 km/h dans la tête, ça dégomme)

Adepte de ce genre d’activités, j’ai participé au briefing et révisé la position de la banane inversée, j’ai revêtu cette magnifique combinaison bleue, j’ai enfoncé les boules quies, les lunettes et le casque et je me suis jetée dans le tunnel.

C’était assez drôle mais j’ai mille fois préféré les sensations de la chute libre ! Et là, l’air de rien, le moniteur demande si on veut faire le « Twister »… (La bêtise de dire oui sans savoir…) Sereine, même si impressionnée, je dis oui. C’est alors que je vois mon collègue Guille s’élancer en premier et disparaître en 2 secondes tout en haut du tunnel ! J’ai crié et imaginé voir du sang couler sur la paroi.. Je l’ai imaginé empalé dans une énorme hélice, le cœur au bord des lèvres… Puis il est « redescendu », tout blanc…  Trop tard, la frousse m’a prise et j’ai fait demi-tour malgré les encouragements de mes collègues (à la mine laiteuse).

Alors pourquoi je me suis défilée pour un tunnel totalement safe alors que j’ai sauté 2 fois en parachute, avec un risque de mort beaucoup plus élevé… That is the question… Faut pas chercher.
…Et j’ai quand même eu mon diplôme 🙂

 

 


 

Avant de terminer l’article, petit arrêt sur image :

windoor-2

windoor Empuriabrava

 

 

Plus d’infos

Windoor Empuriabrava – http://www.windoor-realfly.com/fr