Amérique du sud, Chili, Voyages

Ma lune, la lune & la vallée de la lune

Du Poney !

– Qu’est ce que vous voulez faire aujourd’hui ?
– Du cheval !!!!!!!!!!!!!

Je ne laisse pas trop le temps à mes collègues de réfléchir à notre prochaine excursion quand je crie que je voudrais me la jouer cowgirl, cheveux aux vents, dans l’Atacama. La petite fille de presque 30 ans en pleine régression s’élance dans une mini danse de la joie intérieure quand ils acceptent.

Seule véritable cavalière du groupe, je sens qu’ils me détestent un peu dès que nous enfourchons nos destriers… En bons blogueurs/photographes, nous nous trimbalons nos appareils photos, alors la chute fait d’autant plus peur. Inutile de vous parler de la poussière qui se faufile partout : depuis nos objectifs, jusqu’au fond des oreilles…

On me donne Sosovro, un joli alezan de 6 ans. Un peu con au départ, comme tout cheval, mais il a compris sans force que je serais une cavalière sympa… 

En toute objectivité, cette activité n’était pas la meilleure de mon séjour dans l’Atacama… Notre randonnée ne nous a pas montré des paysages WOW, et je ne sentais pas le groupe aussi décontracté qu’à notre habitude. C’est une excursion pour les cavaliers prêts à faire plusieurs kilomètres pour s’enfoncer dans le désert, ou pour les voyageurs qui restent longtemps à San Pedro et qui souhaitent découvrir l’Atacama sous toutes les coutures.

cheval Atacama5

cheval Atacama3

cheval Atacama2

cheval Atacama

cheval Atacama4

cheval Atacama6

cheval Atacama7   

La joie de Sosovro à faire des selfies…

selfie sosovro  


 

Vallée de la lune et Vallée de la mort

Difficile de savoir quand on passe de l’une à l’autre, mais comme vous vous en doutez, la vallée de la lune (et la vallée de la mort), ont hérité de ces noms par la nature des canyons créés par des années d’érosion. C’est une des excursions les plus prisées car facile d’accès depuis San Pedro d’Atacama.   J’ai adoré cette randonnée, déjà car c’est objectivement un beau canyon avec beaucoup de couleurs et bien dessiné puis j’ai étais surprise par ces étendues blanches sur le sol. De loin, on pourrait croire à de la neige ou du givre… Mais à 3000 mètres d’altitude et dans le désert le plus sec du monde, il s’agit bien évidement de sel… des croûtes de sel ! (A noter pour tous ceux qui veulent faire des randos dans l’Atacama : on est à 3000 mètres d’altitude et que le moindre effort physique se fait vite ressentir. On peut découvrir le canyon à pied ou à vélo, mais laissez votre corps s’habituer à l’altitude avant de vous lancer dans l’ascension d’un volcan).          vallee de la lune 7

vallee de la lune 11

vallee de la lune pano

vallee de la lune
vallee de la lune 3*vallee de la lune 2

vallée de la lune 5   sable vallee de la lunevallee de la lune 12

vallee de la lune 10       2015-09-26 19.04.30

La joie d’un allemand faisant un  jump dans les dunes…

german jump valle de la luna  

Mais on a parlé de MA lune dans le titre, on m’aurait menti ?

 

Et non… le pipi poétique

Dans ce désert ultra sec, on nous conseille de boire souvent. Nous marchions depuis quelques heures, au milieu de ce superbe parc protégé, au milieu de rien, et (vous me sentez venir?) sans toilettes pour satisfaire un besoin naturel. Les hommes s’étant soulagés n’importe où sans problème, je commençais à marcher en me tortillant… Mais dans un parc protégé, il est strictement interdit de sortir des chemins balisés. Pas le droit d’aller courir dans les dunes… Nous commencions à redescendre dans la vallée de la mort et quelques rochers sont apparus. J’ai parlé de ma requête, un peu gênée, et le guide me montre le désert dans un grand mouvement de bras en me disant « Vas-y, tu as de l’espace… » Alors je lui réponds que je cherchais désespérément LE SPOT et que je n’osais pas sortir du chemin (qu’on ne dise pas que les français n’écoutent rien merci !) et là ENFIN un rocher… J’ai demandé à mon petit troupeau de mâles accompagnateurs de m’attendre, et j’ai couru derrière le rocher. Le moment parfait. Comme si le temps s’est arrêté. Ma lune, au soleil couchant, au milieu de la Vallée de la Lune. Bordel, j’en aurais chialé d’une telle improbabilité.   

 

Devinez quel était mon rocher :

vallee de la lune 9

 

Phénomène de super lune

J’ai vraiment eu une chance incroyable… Le Chili et en particulier le désert d’Atacama est un des meilleurs postes d’observation du ciel dans le monde, de par son altitude (plus de 2500 m) et de sa sécheresse, qui permet aux astronomes d’observer les étoiles avec très peu de pollution visuelle. D’ailleurs, le plus grand centre astronomique d’Amérique du Sud est tout proche : le fabuleux observatoire d’Alma !

Durant mon séjour, un phénomène rarissime a eu lieu : « une super lune » et une éclipse de lune. C’est ce qui s’appelle être au bon endroit, au bon moment….

Et cerise sur le gâteau, mon extraordinaire hôtel a un observatoire (il faut vraiment que j’en parle de cet hôtel fabuleux) Donc après dîner, on a passé une grosse heure à regarder la lune et à faire quelques photos à travers le télescope.

lune

 

 

Merci à l’Office du tourisme du Chili et  Mon nuage qui m’ont invitée à ce voyage découverte. Les choix éditoriaux des articles qui font suite à ce voyage me reviennent librement.