Europe, Humeurs, Pays-Bas, Voyages

Amsterdam Sadness.

Amsterdam. Une ville que j’aime énormément. Une ville où j’avais même envisagé m’installer. Pour lui, pour M. le hollandais.

48h, en mode express. Un citytrip personnel, pas touristique. Résolue à fermer le livre de M., le revoir et lui dire au revoir. J’avais besoin d’aller chercher des réponses, rompre par Whatsapp était tellement simple et lâche. Avorter une histoire d’amour, de passions et surtout de secrets. Essayer de comprendre M., une dernière fois.

Chez moi, c’est jamais simple et j’ai souvent l’impression que ma vie s’inspire d’un film.
Je suis tombée amoureuse d’un hollandais secret, et même si au départ les règles étaient claires, nous nous sommes pris au piège de notre jeu. Une histoire d’amour aussi folle que forte, même si peu conventionnelle. Une relation dans les extrêmes : exaltante et irréelle, à m’en exploser le bide.

Dans les grands yeux verts de M. le hollandais, j’étais perfect. Il m’adorait en « brunette » et me faisait tout le temps des surprises. Il me faisait me sentir aussi exceptionnelle que la 8e merveille du monde. Le combo sexy, fun  and smart. Autant l’avouer, j’aimais l’image qu’il renvoyait de moi, et il ne se rend pas compte à quel point il m’a aidée à me reconstruire.
Et pourtant, malgré son assurance et sa dureté, M. a peur.
M. m’aime, mais M. ne PEUT pas.
Jusqu’à me blesser encore par ses choix de vie énigmatiques…

Alors j’ai acheté un billet d’avion, j’ai pris mon courage à deux mains et j’y suis allée. Névrosée par notre obsession, mais déterminée. J’envisageais de passer 3 jours à Amsterdam, seule et le cœur en miettes. Prête à prendre un nouveau parpaing en plein face.

C’est comme si Amsterdam était baignée par mon humeur triste, elle s’était couverte de son charme brumeux automnal. Cerveau retourné, yeux mouillés, dos bloqué, cœur de chips et à fleur de peau, j’ai marché des heures parmi les canaux.

M. m’a laissée, bouleversée, perdue. Avec un profond sentiment d’inachevé.

J’ai alors rencontré Emilie du superbe blog www.theflyingdutchwoman.com et armées de nos appareils photos, elle m’a amenée voir Amsterdam en dehors des quartiers trop touristiques, et essayer de comprendre le Gezellig dutch, ou cette ambiance chaleureuse (malgré le froid et l’humidité je vous l’accorde). Je la remercie encore et encore pour avoir passé autant de temps avec moi, m’avoir expliqué tant de choses sur le ville (et tu feras une super guide, c’est certain !) J’ai mis un mouchoir sur mon trop plein émotionnel et j’ai fait ce qui devient mon deuxième métier : préparer ce reportage sur Amsterdam.

 


 

Voici quelques lieux et bonnes adresses visitées :

Amsterdamse Bos

En périphérie de la ville, le bois Amsterdamse Bos, est le plus grand parc et la plus grande zone de loisirs d’Amsterdam. Je suis allée manger des pancakes au Boerderij Meerzicht un lieu hyper kitch mais idéal pour un après-midi crêpes en famille 😉

http://www.boerderijmeerzicht.nl/

Amsterdamse Bos

Amsterdamse Bos 2

 

Visiter le quartier DE PIJP

DE PIJP

DE PIJP 2

 

De Pipj 3

DE PIJP 4

amsterdam de PIJP

 

Déjeuner au Scandinavian Embassy

Je voulais manger des œufs. Alors Emilie nous a amené dans un endroit qui d’extérieur ne paie pas de mine, et pourtant très bon et cosy… Tout petit établissement avec de grandes tables communes, j’ai adoré Scandinavian Embassy

http://scandinavianembassy.nl/

Scandinavian Embassy

Scandinavian Embassy 2

 

De la ceinture des canaux, Singel au Jordaan

canaux1
canaux 3

 

Canaux 2

canaux4

canaux5

Coup de gueule !

Si ce blog a un tant soit peu d’influence sur ma « communauté », voici un message : les gens c’est quoi votre problème ???
J’ai vu des gens faire la queue pour se prendre en photo devant la porte de la maison d’Anne Frank. Je ne suis pas fan du « tourisme de mémoire » et je suis adepte des selfies (mea culpa), mais il y a un minimum de respect, non ? Quel intérêt ? Lis son journal ! Renseigne-toi sur la seconde guerre mondiale ! Comment aurais-tu réagi si un beau jour tu apprenais que tu ne pouvais plus sortir de ta chambre et ce, pendant deux ans ? Alors dégage avec ton téléphone et prend conscience de ta chance d’être toi et d’être libre aujourd’hui. Et compte tenu de notre actualité, ça te dit un selfie devant le Bataclan ? (Putain de merde !)

 

 

jordaan

jordaan2

jordaan3

jordaan4

Boire un thé dans le Jordaan

La nuit commençait à tomber quand nous explorions le Jordaan. La ville devenait humide et les lumières des maisons s’allumaient : les amstellodamois (merci dico) s’engouffraient dans leurs chaleureux foyers, en s’enroulant sous des plaids. Nous avions besoin d’un peu de chaleur et nous nous sommes réfugiées au Toki, un charmant endroit, pour boire un thé.

http://www.tokiho.amsterdam/

toki

 

 

Et pour mémoire, j’ai séjourné à l’Hôtel VONDEL (j’en ai parlé ici) et il était top !

 

 

Récap sur la carte