Sport et bien-être, Toulouse, ma ville

J’ai participé au Movida Show 3 – LMXD3‬ – Toulouse

Pour sa 3e année consécutive, les clubs Movida ont organisé un grand événement au Creps de Toulouse : le Movida Show !
Au programme, 37 cours, une trentaines de coachs Movida, et surtout 11 traineers (sorte de gueststars du fitness : les profs de profs, les ambassadeurs Reebok, ou autres grands malades du sport 😉 )

movida-show-insiemeprod-002

IMG_7898

Bref, adhérente depuis 10 ans au club (dire ça me fait penser que grâce à moi et ma cotisation mensuelle, ils devraient afficher mon portrait à l’entrée… Non je préfère qu’ils me claquent juste la bise finalement…), j’ai motivé les copines même si elles ne sont pas forcément très sportives. Pas moins de 7 cours programmés pour moi, l’équivalent d’une grosse semaine d’entraînements compactée en 2 jours. J’avais un peu peur mais je me suis préparée, ce qui signifie pas d’alcool pendant une semaine (oui truc de fou!)

samedi 9h – Je ne suis pas du matin et pas trop réveillée. Il y a déjà beaucoup de monde et à peine entrée dans la salle, je perds la notion du temps. Musique dingue comme en boite de nuit, lumières, deux écrans géants, et une scène de énorme. Tout est prêt pour nous accueillir. Je commence avec un BodyPump (les copines m’ont direct abandonnée). Je me cale dans un coin et recherche, à mon habitude, un « copain » capable de m’expliquer comment monter les barres. Je monte les charges habituelles et c’est là que j’entends que la barre est plus lourde que celle des salles. Trop tard. J’y perdrais mes bras, mais ça en valait la peine ! J’attaque les pompes et vois mes copines en fond de salle un peu pâles… l’événement les impressionne, et il y a de quoi !

Oui tu as l'air con quand tu fais des squats

Oui tu as l’air con quand tu fais des squats

 

 

10h – Step… Enfin… du step Freestyle ! Autant l’avouer immédiatement, nous n’avons rien compris (et pourtant j’adore le step). Larguées au bout de 5 minutes. Le but du jeu étant de monter et descendre, on fait un peu n’importe quoi en gardant le sourire. L’idée, ne l’oublions pas, est de nous amuser en bougeant. Mais quand c’est bien fait, c’est top (..regardez le monsieur faire – Et je déteste juste par jalousie malseine la fille qui est devant lui…)

    11h Body Balance – Un peu de douceur dans ce monde de brutes. Étirements, tai-chi, yoga, ça fait du bien. Je garderai en mémoire le regard perdu de ma copine Betty quand il faut faire la position de la grenouille… Oui, le Bodybalance, c’est aussi se retrouver dans des positions parfois  érotico-explicito-ridicules… On s’octroie une pause déjeuner healthy et on repart. 16h Body Attack – Le cours de malade mental où le but est de sauter partout. Un magnifique défouloir qui permet de transpirer d’endroits improbables. « Putain les filles je sue des seins ! » Je ne dirais pas laquelle de nous 4 à dis ça… Les coachs ont une énergie incroyable mais je commence à sentir la fatigue et mes jambes répondent beaucoup moins bien que ce matin. Mais, whaou, ce shoot d’endorphines fait du bien. 17h BodyJam – On finit par la pause sexy et glamour de la journée. Le cours de danse (ne me demandait pas la différence avec la zumba). On retrouve sur scène du coach sexy (je vais taire les noms de Cédric et Christophe par respect et pour ne pas être gênée lors de mon prochain cours). Je vous jure, ils arrivent à transmettre ce petit truc de folie, qui ferait bouger n’importe quelle nana coincée comme Beyoncé. Tu deviens juste THE QUEEN du dancefloor, certes luisante de sueur, décoiffée et dans un collant beaucoup trop moulant, mais dans ta tête, tu hurles : « Who run the world ? Girls ! »     IMG_7867 Première journée dans les pattes, le programme du soir sera bâclé : douche – manger – dormir (beaucoup). 11 heures de sommeil plus tard, préparation pour la suite malgré des jambes aussi raides et durent que du béton. Je me demande bien où s’est perdu ma Beyoncé ? La journée va être difficile. 15h RPM – Je décide au dernier moment de « sécher » le cours de vélo (oui trop une rebelle), et prétexte que c’est pour me préserver pour les deux suivants. A voir les litres de sueurs perdues par les participants, je ne regrette pas ma rébellion. 16h – BodyCombat : nouvelle édition vraiment géniale ! Supers musiques. Puis, nous avons la chance de la « tester » en avant première la nouvelle édition du  BodyJam présentée par les géniaux : Vanessa Vassallo et Kévin Coique, et deux autres supers aussi mais dont j’ai oublié les noms sorry) … Une super édition parfaite pour terminer ce beau we sportif.  

IMG_7901

Le RPM vu par les spectateurs, et sans le mal aux fesses

  Donc en résumé, le Movida Show troisième édition c’est : Une énergie incroyable, des coachs formidables, une logistique impeccable, des litres de sueurs, un week-end au top de la forme pour un lundi matin à la démarche de canard… Vivement l’année prochaine ! On est ravies !

 

J’y ai participé l’année dernière et ça ressemblait à ça (d’ailleurs on me voit kicker à la fin)