Aquitaine, Bonnes adresses, France, Hôtel, Voyages

Mama Shelter de Bordeaux

Mama Shelter est une chaîne d’hôtels branchée et désignée par le célèbre Philippe Starck. On retrouve les établissements dans des villes tout aussi tendances : Paris, Marseille, Istanbul, Lyon et j’ai testé celui de Bordeaux ! Le Mama Shelter est complètement à part. Sa volonté était de se distinguer de ses concurrents de l’hostellerie : défi relevé ! C’est… Bobo, branché, crazy… Et j’ai aimé.

Dans le hall d’entrée, de grandes vitrines exposent tout un tas de produits… Mes yeux accrochent immédiatement sur LES éléments à ne pas manquer : des boules de geisha et des masques de catch… Mon dieu, je sens que je vais rigoler ici…

 

Ma chambre au Mama Shelter

Nous montons aux chambres ; des pattes de poules décorent les couloirs noirs. C’est étrange mais bien fait. Un coté bobo branché que j’aime bien. La chambre elle aussi est bizarre… Le grand lit blanc est placé en plein milieu de la pièce, de part et d’autre, deux grands miroirs… 2 masques de Titi et Grominet pendent… Mon imagination est en ébullition… Et à voir les photos postées sur le compte Instagram du Mama, je ne suis pas la seule… Je ferais une photo beaucoup plus soft. La salle de bain est coupée en deux. D’un côté la douche et les WC, de l’autre côté du couloir, le lavabo. Même l’agencement des pièces est fait pour que l’on se promène à poil… Alors on espère que l’autre occupant de la chambre soit plongé dans un des nombreux films disponibles gratuitement sur iMac.

source : http://instagram.com/mamashelter

source : http://instagram.com/mamashelter

selfmama

 

Mama Shelter

photo : Maud Denis

chambre Mama Shelter Bordeaux

Au bar du Mama Shelter

Parce que c’est ça aussi le Mama : un hôtel aux allures de boite de nuit, qui a son propre restaurant, son bar avec DJs, une salle de jeux immense, des iMac partout, et d’autres appareils pour se prendre en photos… C’est complètement barré…

En rentrant de notre soirée SO Voyageurs, nous faisons une halte au bar avant de regagner nos chambres. L’ambiance est là. Beaucoup de monde, surtout des jeunes branchés qui s’entassent autour d’un bar central complètement fou. Des rangées de bouées suspendues au plafond attirent l’attention. En même temps on ne voit que ça ! Tout à coup, j’aperçois Philippe Etchebest au bar. Il est un peu loin, mais il est là… Son allure de rugbyman en colère réfrène mon envie d’aller faire un selfie avec lui. On tente de s’approcher du bar pour commander un verre mais on aura du mal à nous servir. Je demande un mojito et on me répond qu’ils n’en font pas ici… C’est trop commun… « Vous préférez plus le côté menthe ou le côté rhum ? «  Mes collègues répondent pour moi « du rhum » ! Quelle réputation… Je dois me laisser faire et surveille les mains plus ou moins habilles de ce barman qui me prépare un verre de… je ne saurais jamais en fait. Mais ça flambe. C’est bon, mais c’est fort !

Philippe

Philippe Etchebest (Oui, on ne voit rien !)

Photo : Maud Denis

Photo : Maud Denis

 

cocktail Bar Mama Shelter

 

Un Mama petit déjeuner

Avant de descendre, on place le « Do Not Disturbe » sur la porte… Mais oui, je ne rêve pas… C’est un string ! La salle de petit déjeuner est quasi vide mais j’aperçois 3 serveurs sont derrière un comptoir dont un qui se met à me fixer. Le pauvre, je vais l’agresser de bon matin… Il fait exactement ce que je déteste : met mal à l’aise. Au lieu d’accueil par un bonjour et demander mon numéro de chambre puis indiquer le fonctionnement de la salle du petit déjeuner, il reste là comme un merlan frit à me fixe depuis les 15 mètres de l’entrée… Mon mauvais caractère matinal (bonjour je suis un ours) ne peut refréner un agacement et lui lance un « Il y a un problème » (mais avec un petit sourire je vous rassure). Il me fait juste un non de la tête. Je rétorque « parce que vous me regardez depuis l’entrée alors je me demande si je fais quelques choses de mal »... « Il n’y a pas de problème ». Ouf tu me rassures ! « Et donc comment ça fonctionne ? Je me mets où je veux ? » Bref, il m’agace ! Il faut accueillir les gens c’est la base de l’hôtellerie merde ! Les clients ne sont pas habitués au lieu alors c’est toujours agréable de se faire guider… Brefff… Je ravale mon humeur d’ourson mal léché et me jette sur un petit déjeuner pantagruélique qui me redonne le moral !

Et sinon, je vous jure que dans la vie je suis sympa !

Photo : Maud Denis

Photo : Maud Denis

restaurant Mama Shelter Bordeaux

restaurant Mama Shelter Bordeaux

 

Conclusion : Le Mama Shelter je dis oui parce que c’est original, à part, branché et à la mode, et on en prend plein les yeux. Je recommande pour une soirée coquine avec votre amoureux (et j’ai bien dis coquine pas romantique !) C’est bien de tester, d’aller voir… Mais bon je déconseille à ceux qui préfèrent le calme et la discrétion. En gros, je recommande à mes copines mais pas à mes grands-parents 🙂

 

Plus d’infos : http://www.mamashelter.com/fr/

Je remercie l’Office du Tourisme de Bordeaux pour m’avoir offert cette nuit d’hôtel qui m’a permis de passer un excellent séjour à la découverte de Bordeaux avec les SO Voyageurs.