Sport et bien-être, Toulouse, ma ville, Vidéo

Color Me Rad Toulouse

Ce week-end j’ai participé à ma première Color Me Rad de Toulouse (et sous-entends que j’ai l’intention de participer à d’autres). La météo prédisait un temps exécrable mais un merveilleux soleil est venu rendre la fête encore plus belle pour les 12 000 participants.

 

 

Color Me Rad c’est quoi ?

Véritable « tsunami » de couleurs, ça n’a rien d’une « vraie » course mais existe « pour le fun » ! Ici pas de chrono ou de perf ! On est là pour se bouger en rigolant, en famille ou entre amis ! S’inspirant festival indien Holi, on passe des « barrages » de couleurs et on en prend plein la tronche pendant 5 km ! De plus, une partie des bénéfices est reversée au profit de l’association Sport Sans Frontières… (ça c’est pour le côté bonne conscience)

DCIM100GOPRO

Alors j’ai chaussé mes baskets les plus pourries, enfilé mon tee-shirt blanc immaculé, puis embarqué ma super copine Aurélie pour ce rendez-vous coloré.

Tout se passait merveilleusement bien : le soleil brillait, les coureurs chantaient… Mais tout ça c’était avant… la chute !

Et oui, il a fallu que je me ridiculise devant la centaine de coureurs du départ de 12h30… A peine partie, je règle ma Go Pro sans regarder l’état du sol… Un caillou passait par là et attrapa mon pied. Je tente de me redresser en feignant « un trébuchage » mais rien n’y fait… je m’étale. La méga HONNTTTEEEEEE ! Je me relève difficilement partagée entre la sensation d’être une vieille handicapée et un enfant vexé. Oui, ça va… Enfin j’ai arraché de la peau de la main et mes genoux (naturellement pas en bon état) sont bien écorchés… Mais je suis une guerrière : on continu et cette fois en levant les pieds !

color v et b

color 2

color 3

Juste avant l’arrivée « au village », on croise ma copine photographe Emilie (d’ailleurs allez voir son travail qui est juste superbe www.rememberhappiness-photographie.fr ) qui nous immortalise. Sur le village, les DJ Fun Radio Adrien Toma et Grégori Klosman mettent le feu ! C’est d’ailleurs très bizarre de faire la fête comme dans un festival à 14h en buvant de la Cristalline !col1

col2

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

color1

Mon avis sur la course :

J’ai lu quelques critiques sur la course toulousaine et je vais la défendre !

Le prix : Oui c’est cher (entre 25 et 30 euros) et les vrais runners crient au scandale ! Je pense qu’il ne faut pas le prendre comme une course sportive et l’envisager plus comme une sortie ou comme un concert. De plus,  l’organisation était parfaite : plusieurs points de ravitaillement, un « kit » assez fourni avec tee-shirt, lunette, autocollant, bracelets… et surtout « la couleur » car vu les kilos déversés cela doit avoir un coût ! On oublie souvent également que c’est une « course » pour une association (Sport Sans Frontières) qui a récupéré pas moins de 12 000 euros 🙂DCIM100GOPRO

Le lieu : La course a eu lieu en dehors de Toulouse : sur la base de loisirs de La Ramée. Personnellement j’ai préféré parce que : déjà je préfère courir dans « la nature » plutôt que sur le goudron de la ville. Ensuite je n’ose même pas imaginer le bordel d’une course de 12 000  personnes en centre ville de Toulouse et qui plus est, une course salissante ! Il faisait très beau donc beaucoup plus agréable de rester au soleil qu’à l’ombre des immeubles. Et pour finir, faire la fête avec un gros DJ en centre ville c’est juste impossible !

C’est pas une course : Et bien non, surprise ! Il n’y a pas de chrono, pas d’avis de performance et c’est justement ça qui est bien ! On est là pour le plaisir, pour le fun ! J’aime l’idée que les gens puissent se bouger sans pour autant passer en mode « runner » ! Ici, on court entre amis ou en famille (j’ai vu des tout petits avec leur papa, c’était trop chou), j’ai vu des chiens (franchement trop drôle de voir un labrador rose !), on court entre potes, on s’arrête pour faire des photos, pour rigoler… Alors les tarés de l’adrénaline qui courent et qui sont là pour le sport n’ont juste rien compris ! C’est parfait : ne venez pas !

C’est l’occasion de faire de magnifiques photos !genou

J’ai entendu des gens dire : « mais à quoi ça sert ? » Alors à rien bien évidement ! Comme ça ne sert à rien d’aller à la pêche, de faire du crochet, de glander devant une série et j’en passe… Ca s’appelle simplement : s’amuser ! Et franchement, est-ce qu’on ne s’emmerde pas assez dans la vie pour prendre la vie du côté fun pendant quelques heures un dimanche après-midi ? Pour moi, c’est une belle course légère, une sortie bonne pour la santé, avec de la joie et du partage, où on peut se rouler par terre comme quand on avait 5 ans et une course qui prouve qu’on peut s’éclater un dimanche après-midi sans alcool ! Alors Color Rad à Toulouse en 2015, je dis oui oui et re-oui !

Ah et si, le seul point négatif : c’est les cailloux !

DCIM100GOPRO

 

 

Où est-ce ?